AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.

Aller en bas 
AuteurMessage
Annie Hannigan
LIVE SO WISE BEHIND BLUE EYES.
avatar

Messages : 150
Avatar : saoirse ronan.
Credits : bue bird (pseudo) ▲ matsou (avatar) ▲ tumblr (sign.)
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: nothing.
Jukebox.: honestly ok (dido)
Until now.:

MessageSujet: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Mar 10 Jan - 10:06

Citation :


/// ©TUMBLR@saoirse-ronan + SAOIRSE RONAN.
ANNABELLE 'ANNIE' HANNIGAN.
❝ The price of a memory, is the memory of the sorrow it brings. ❞
~~
AGE Dix-huit années au compteur, une majorité européenne, mais pas encore assez pour l'état américain. ◄ LIEU + DATE DE NAISSANCE Un certain vingt-neuf février, à Charlotte (Caroline du Sud). ◄ ETUDES ET OU PROFESSION Etudiante en astronomie, et travaille dans un commerce d'antiquités pour payer ses études. ◄ POUVOIRS Cryokinésie (cryrurgie).

Wished on the eve of forgotten blessings.


Comment avez vous réagi lorsque vous avez appris pour vos pouvoirs ? ~ Vous vivez une existence que vous jugez pour le moins simple et à l’abri des regards, vous pensez que rien ne se mettra en travers de votre chemin et puis en réalité c’est simplement votre être lui-même qui dérange le monde. Bien avant de découvrir que j’étais une personne hors du commun, le monde qui m’entourait m’a toujours fait comprendre que je n’avais pas les mêmes points de convergences. La solitude ne m’a jamais aveuglée ou fait défaut bien au contraire. À l’époque je devais avoisiner les dix années, au mois de décembre. En cette période de l’année le froid se faisait grandissant et la plupart des gens rentraient chez eux au lieu de trainer au dehors, mais j’avais pour habitude de passer par le parc. En jouant dans la neige sur le chemin du retour, je me surpris à regarder la neige tomber comme jamais auparavant. Friande de hauteur je m’étais alors élancée sur la balançoire tout en prenant soin de garder mes prunelles figées vers le ciel, lorsque sans crier gare, un jeune de quelques années de plus me poussa hors de la balançoire. Me retrouvant à terre, les mains dans la neige, j’entendais mes futurs maitres chanteurs rigolaient de la situation de leur victime. Leurs rires s’élevèrent dans le son, ce qui ne fit qu’augmenter toute la rage que j’avais à l’intérieur de moi. J’en voulais au monde entier d’une part je haïssais au plus haut point l’assassin de mes parents, mais d’autre part à tous ces individus qui persécutaient autrui pour le simple plaisir d’humilier. Dès lors, en un rien de temps pour le dire l’extrémité de mes mains puis de chacun de mes doigts étaient gelés, mes pupilles dilatées se voilèrent un peu plus à chaque secondes qui s’écoulaient. Un condensé de colère et de rage se mélangèrent dans mon esprit et une puissante brise de glace se dirigea vers l’adolescent qui m’avait poussé quelques minutes auparavant. Quelques uns de ses camarades prirent la fuite après avoir criés de terreur. En effet, sans m’en rendre compte de mon état j’avais formé un bloc de glace autour du brun, l’emprisonnant dès lors dans un bloc de glace dont je n’avais jamais eu idée. Des tremblements parcoururent mon corps, et c’est à ce moment précis que je compris que j’étais devenue un monstre. Une erreur de la nature qui devrait se terrer un peu plus dans l’ombre de son existence. Je pouvais non seulement contrôler l’élément de la glace mais également en fabriqué la matière.
Sinon, si vous pouvez choisir un/votre pouvoir, lequel serait il? ~ Là réside toute la question ? Seulement c'est une interrogation que je trouve particulièrement ambitieuse et tellement fugace, mais bon puisque vous insistez je vais m'étendre légèrement sur ce sujet à double tranchant. On ne choisit pas son pouvoir, on ne fait que vivre avec. Certains sont en parfaite symbiose avec le leur et pour d'autres et bien c'est tout le contraire. Très sincèrement j'aurai préfère détenir un don hors du commun qui se veut plus discret et qui ne change la vie outre mesure. J'ai un pouvoir élémentaire de base, alors j'aurai sincèrement opté pour l'invisibilité ou pourquoi pas le don de figer. Après comme je l'ais déjà dit on ne choisit pas sa destinée ou encore ses caractéristiques, non c'est elle qui nous choisit apparemment.
Votre vie: trop normale ou trop compliquée? ~ Vie trop normale ? Je ne pense pas non. Je pense plutot que notre existence est un mixte des deux selon les périodes de notre vie. Vivre en toute tranquilité n'est pas un terme approprié chez les Hannigan, j'ai beau être étudiante, travailler comme un bon nombre de personne il n'en demeure pas moins que le fait d'être un Skills n'a rien de simple. Avoir un garde du corps qui vous ramène dans le trop chemin encore moins, mais pourquoi s'en plaindre ? Les choses ne changeront guère en un claquement de doigts. Compliqué ou normale, je vis au jour le jour en espérant que tout se passe pour le mieux pour ceux que j'affectionne et pour me préserver.
Spoiler:
 

_________________

on a different day all will be honestly ok.
i just want to feel safe in my own skin, i just want to be happy again. i just want to feel deep in my own world. lyrics: w/ dido.


Dernière édition par Annie Hannigan le Jeu 19 Jan - 5:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Hannigan
LIVE SO WISE BEHIND BLUE EYES.
avatar

Messages : 150
Avatar : saoirse ronan.
Credits : bue bird (pseudo) ▲ matsou (avatar) ▲ tumblr (sign.)
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: nothing.
Jukebox.: honestly ok (dido)
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Mar 10 Jan - 10:07

Our rings and maze and simplicity.


Citation :
Δ
On a different day, i just want to be happy again honestly ok.

JUILLET 2008/SEPTEMBRE 2009, CHARLOTTE (CAROLINE DU NORD)

csoon

Citation :
Δ
i'm bulletproof nothing to lose fire away, you shoot me down but i won't fall, i am titanium.

FEVRIER 2010, CHARLOTTE (CAROLINE DU NORD)

Les ruelles étaient encore quelque peu éclairées par les réverbères, et seul son souffle saccadé et les bruits de pas courant demeuraient témoins de l’action du moment. Sa respiration en conserve avec le froid permettait quelque vapeur de buée qui ne faisait qu’accentuer son manque de confiance en elle. Elle continuait de courir en s’enfonçant davantage dans les ruelles qui ne cessaient de ressembler toutes les unes aux autres, ce qui n’arrangeait guère les choses. Son assaillant la suivait au pas de course, et malgré sa longueur d’avance elle ne pourrait pas le distancer davantage si elle ne trouvait pas une solution. La neige n’était pas tomber de la journée, la météo faisait de ces propres caprices désormais ! La belle affaire, il fallait qu’elle trouve quelques choses et vite ! Appeler son frère aurait pu être une solution des plus raisonnables mais comme toujours demander son aide serait avoir recourt a son inquiétude et ses sermons de grand frère en colère. Elle avait passée l’âge et lui pas assez de temps. Leurs pouvoirs étaient un sujets qu’ils préféraient garder entre eux, bien que Brett soit plus ouvert que lui à la discussion. « Il est inutile de nous fuir jeune fille, on désire juste avoir une petite conversation avec toi. ». La voix poussée de l’homme laissa apparaitre à la blonde qu’il devait sans doute avoisiner la trentaine peut être moins. Elle n’en répondit pas moins en usant de son silence et monta un peu plus loin dans la rue principale en continuant de courir sur le même rythme lorsqu’elle se retrouva devant un jeune homme avoisinant l’âge légal de la majorité. Il la toisait d’une expression mystérieuse presque intrigué par le regard azuréen de l’adolescente qu’elle était. Le souffle court elle dû s’arrêter et planta son regard froid dans celui du brun qui poursuivait son inspection d’observation. Il possédait un don, cela pouvait se lire dans yeux étrangement parlant. Un instant s’écoula, puis un deuxième et au troisième instant il disparut pour réapparaitre derrière elle et la saisir en plaçant sa main sous gorge tout en maintenant ses deux mains derrière son dos. Se téléporter. Annie avait alors comprit qu’elle avait réagit trop tard avant le bon moment, la voilà dans une belle situation. Elle pouvait sentir le souffle de l’inconnu danser sans son coup, puis il glissa ses lèvres à son oreille. « Je ne fais pas cela de gaité de cœur, et te demander de me croire ou de me faire confiance est un peu abusé. ». Lui murmura-t-il à son oreille d’une voix à peine audible alors que les pas de son autre assaillant raisonnaient dans la pénombre et l’humidité de la ruelle. « Je dirai simplement que tu ne manques pas de culot. ». La voix glaciale de la Hannigan demeurait égale à son don hors du commun sans aucun doute, pour autant elle tenta de se dégager mais sans grand succès. Le Skills la tenait d’une poigne de fer, mais le fer avait des faiblesses. Il esquissa un rire narquois du bout de ses lèvres et continua. « Je savais bien que tu réagirais de cette manière, je t’observe depuis un moment. Que tu le veuille ou non, tu vas devoir m’écouter si tu tiens à ce que les choses se déroulent concrètement dans ton sens. ». Moqueur et sur de lui. Un être humain comme la belle ne pouvait les supporter et il ne ferait pas long feu. Feu contre glace, elle gagnerait à coup sur mais malgré tout une certaine peur la tiraillait de l’intérieur comme si son manque de confiance ou sa colère ne faisait que monter. Ses prunelles d’un bleu étincelants s’assombrirent alors que les minutes s’écoulaient. « Lorsqu’il arrivera tu laisseras ta colère prendre le dessus … ». Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’il sentit sa main s’alourdir, s’engourdir pour finalement devenir de plus en plus glaciale. « La prochaine fois tu éviteras de me donner des ordres, l’inconnu. ». « Jack. ». Malgré l’indisposition que la blonde lui avait infligée, le dénommé Jack soupira et maintenait sa prise. « Bien joué Jack, d’ailleurs je n’en attendais pas mal de ta part. ». La voix téméraire du trentenaire qui avait tenté de l’attraper ne la surprit guère. Un long manteau noir orné sa carrure élancé et musclé, il devait sans aucun doute cautionner plusieurs années d’entrainements derrière cela ne faisait pas de doute possible. « Nous voulons juste te parler, t’exposer … ». Un rire moqueur s’échappa des lèvres d’Annie qui laissa apparaitre une expression faciale des plus inconnues à ceux qui la connaissaient. « … Exposer vos idées de revanches, de grandeurs et de respect des gens détenteurs d’un quelconques dons ? Balivernes. ». La double personnalité de la dernière des Hannigan était nait de conserve avec sa maitrise de contrôler comme de créer de la glace. La main de Jack devint bleu et il se téléporta dans prévenir. Quelques instants plus tard, ils se retrouvaient en plein centre ville non loin de la place principale. Le jeune homme relâcha sa prise et elle en fit de même tout en se penchant légèrement pour recouvrer ses esprits mais surtout pour lutter contre le mal de la téléportation. Jack bougea sa main endolorie par le froid, et s’accroupit légèrement devant elle. « Est ce que ça va ? ». Il paraissait réellement soucieux malgré une distance visible à l’œil nu. Relevant son visage vers son interlocuteur, elle sentit ses yeux recouvrir leur couleur d’origine. Un silence scella ses lèvres puis elle poussa de sa main. « Ne t’approche même pas. ». « Tu me dois une faveur ma belle que tu le désire ou non ! ». Lui dit il alors qu’elle marchait en direction du logement qu’elle partageait avec son frangin. « La seule relation ou faveur que je te dois se résume à un mot : les regrets. C’est la seule choses que tu éprouveras à mon contact alors oublie. ». Son assertion sérieuse et sibérienne, provoqua un rire ténébreux de la part de son voisin. « Peut être bien, mais je n’oubli jamais mais une faveur. Je marche ainsi, un prêté pour un rendu. ». Il ricana puis lui tourna le dos avant de la couvait de son sourire de loup, un air d’ange rigolard.

_________________

on a different day all will be honestly ok.
i just want to feel safe in my own skin, i just want to be happy again. i just want to feel deep in my own world. lyrics: w/ dido.


Dernière édition par Annie Hannigan le Jeu 19 Jan - 7:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Hannigan
LIVE SO WISE BEHIND BLUE EYES.
avatar

Messages : 150
Avatar : saoirse ronan.
Credits : bue bird (pseudo) ▲ matsou (avatar) ▲ tumblr (sign.)
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: nothing.
Jukebox.: honestly ok (dido)
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Mar 10 Jan - 10:07


Citation :
Δ
it's an impossible world give some attention to me. shivers that you give me keep me freezing all night you make me shudder.

NOVEMBRE 2010, CHARLOTTE (CAROLINE DU NORD)

Le silence était son maitre mot que cela soit en cette heure ou encore au quotidien, mais ce moment précis, seul le mouvement de sa respiration faisait objet de présence dans la pièce légèrement tamisée. Assise en tailleur sur le sol, les prunelles fermées, la jeune femme tentait de canalisé son calme à l’ensemble de son corps. Un exercice qui avait fait ses preuves depuis qu’elle avait découvert ses pouvoirs. Sa respiration se voulait apaisée et tranquille lorsque dans une douceur légère elle sentit des mains se reposaient sur les siennes. Un geste qui ne le surprenait plus depuis qu’elle avait fait la connaissance de Finnick. Les yeux toujours clos, elle sentit que les mains de l’inconnu serraient les siennes avec protection dont elle avait finit par accepter l’existence qui repoussait jusqu’au bout les liens de l’attachement. Elle finit par rouvrir les yeux, ses yeux azuréens scrutant dès lors le visage coutumier du dénommé Finnick qui se contenta de lui offrir un sourire franc et narquois comme à son habitude. Ces deux là avaient sympathisés d’une manière tout à fait commune et fortuite, mais contrairement à beaucoup leur lien était partie de la divergence de leurs points de vus, sans omettre la présence la nature du jeune homme qui avait la grande faculté de pouvoir la comprendre tout en gérant son coté rebelle. Ils se comprennent en silence, et tout en finesse jusque là. Il était en quelque sorte son garde du corps, membre de la Dark Eye tout comme son frère. « Je me disais bien que tu finirais par te retrouver en solitaire, tu es très douée pour cela. ». Lui avait il glissé en un sourire amusé avant de reposer son regard sur celui de sa voisine. L’intensité des prunelles de cette dernière le sondait de manière mystérieuse et étrange tout à la fois, mais elle avait à ce moment précis qu’il tentait de chevronner son esprit, de saisir ses pensées de l’instant présent rien qu'en toisant son visage. « Ne cherche pas à comprendre, tu ne trouveras strictement rien à lire en moi aujourd’hui Finn. Pas meme avec la présence de ton regard perspicace. ». Avait elle déclarée dans une intonation calme et posée. Annie n’avait pas envie de discuter, et quand bien même elle apprenait de plus en plus à connaitre Finnick, elle ne pouvait s’empêcher de s’interroger sur son obstination envers elle. Repoussant quelques mèches rebelles qui tomber devant son visage, l'américain s’approcha sans aucune hésitation vers la blonde. Ils se toisèrent quelques instants dans le blanc des yeux, a quelques centimètres l’un de l’autre, leurs mains respectives toujours jointes. Un fil d’Ariane qui semblait incassable dans l’instant, mais la Hannigan recula ses mains contre sa poitrine son visage ne sillant guère cependant. « Tu ne me fais toujours pas confiance. ». L’assertion pensive de son interlocuteur, ne changea rien à son attitude en matière de comportement. Annie sentit alors une vague instable se mélanger à ses ressentiments laissant dès lors son calme apparent prendre des tournures qu’elle n’appréciait guère. Ses prunelles de couleurs foncées recouvrèrent alors une teinte plus sombre et plus limpides. « Ne refoule pas ton sentiment Annie, arrête de vouloir trouver la solitude tu sais d’avance ce que tu risques d’y trouver. ». Il n’y avait aucun ton d’animosité dans sa voix, si ce n’était du réalisme cartésien pur et simple. Finnick glissa une main sur sa joue, se rapprochant un peu plus de l’américaine dont les mains se gelaient un peu plus au fil des secondes qui défilées. De son autre main il saisit la main gauche de sa camarade avant de venir chercher ses lèvres en un geste instinctif et protecteur. Un échange à laquelle par une surprise inattendue la jeune femme finit par répondre juste avant de se reculer. « Oublie ça Finn. Tu sais aussi bien que moi que c’est une relation vouée à l’échec. Les liens ne durent jamais éternellement, inutile de revenir là-dessus. ». Avait elle dit en se redressant de toute sa hauteur. Ton froid, regard impassible. Le vent sibérien de sa personne avait reprit ses droits sur son comportement. Le blond aux reflets vénitiens secoua le visage d’une expression ironique comme pour masquer son ressentit intérieur. « Tes dires ne changeront rien à mes décisions Annabelle, en attendant je garde un œil sur toi point à la ligne. ». Sachant dès lors que cette conversation ne trouverait qu’une lutte deux à deux, la blondee préféra feinter en silence en ignorant proprement les paroles qu’elle avait pu entendre.

Citation :
Δ
tell me that i got it wrong, tell me everything will be okay. when darkness falls, then all of the stars will see just a brother and a sister.

FEVRIER 2011, CHARLOTTE (CAROLINE DU NORD)

La porte de l’appartement frappa avec un claquement sourd, lorsqu’elle tourna une énième page de son livre d’astronomie. Les examens ne débutaient que dans quelques mois mais comme toujours il fallait qu’elle se prépare au mieux pour obtenir le meilleur résultat et donc continuer à percevoir sa bourse. Alléger les soucis financiers de son frangin et tuteur était avant tout un objectif depuis quelques années déjà. Au rythme de la musique que jouait ses écouteurs, elle écrivait des séries de formules qui semblaient ne lui parler qu’à elle-même. Si sa chambre ressemblait à un havre de pas silencieux et étoilé, son visiteur qui ne lui était pas totalement inconnu abordait une moue beaucoup moins rêveuse. « Je pensais t’avoir donné rendez vous devant la faculté ?! ». Déclara Finnick d’une voix posée et sérieuse tout à la fois, synonyme qu’il était peu enclin à débattre de la raison qu’elle allait lui servir comme d’habitude. Pour autant, elle fit mine de le feindre une fois de plus son interlocuteur tandis que celui-ci s’appuyait légèrement contre l’encadrement de la porte. Enlevant un écouteur, Annie continuait son activité du moment tout en répondant. « Je pensais t’avoir déjà dit de ne pas entrer ici comme dans un moulin. ». Assertion aussi glacial que son propre don hors du commun, décidément les pincettes seraient encore de rigueur aujourd’hui. « Peu importe, tu sais aussi bien que moi … ». « … Ne me repasse pas ton discours tout fait sur les conditions d’un D.E et de la manière dont on doit s’y prendre, d’accord ? Contrairement à toi je n’ai pas de couverture certaine pour assurer mes arrières et j’ai des examens à réussir. ». Le petite monologue de sa protégée laisser entrevoir les oui dires qu’il avait entendu au sujet de la famille Hannigan. Si Brett travaillait en tant que flic mais aussi en tant que Delta, il a obtenu très tôt la garde de sa cadette de huit années. Un écart qui creusait plus ou moins un faussé en apparence, une situation complexe. Elle lui avait coupé l’herbe sous le pied comme de temps à autre et pour autant cette fois ci il avait envie d’aller dans son sens. Se levant de son lit, elle le contourna pour se rendre à la cuisine, l’étudiant en journalisme sur ses talons. Annie n’avait aucune envie de croiser dans ses yeux de la compassion ou pire de la pitié. Une caractéristique qu’elle n’appréciait pas le moins du monde et encore moins dans son regard verdoyants. La blondinette s’apprêtait à ouvrir le frigo, lorsqu’elle sentit la main du Dark Eye la ramener vers lui. « Arrête de vouloir éviter de croiser mon regard Annie, tu sais très bien ce que tu pourrais y lire. ». La Hannigan pouvait sentir le souffle de son voisin danser contre la peau de ses joues mais cela ne suffit pas à la dégeler comme lui faisait souvent remarquer son frère. Annabelle releva d’une aura de défi ses prunelles bleutés vers celui de Finn tout en laissant ses lèvres se sceller en un silence froid bien qu’apaisant à la fois. La porte d’entrée s’ouvrit de nouveau, mais cette fois sur le propriétaire des lieux. Brett. Un prénom mais avant tout un lien fraternel qui les unissait d’une manière tout a fait implicite. Dès lors, Annabelle se dégagea de l’étreinte de celui qui demeurait son protecteur et soupira en se dirigeant dans le salon en accordant une regard bref à son frère ainé. « Annie … ». Passant une main dans sa tignasse légèrement en bataille, Finnick salua brièvement son collègue avant que celui-ci ne réplique et quitta les lieux. Arquant un sourcil curieux, Brett se questionna intérieurement sur la scène qu’il avait loupé de manquer. (…) Quelques minutes plus tard, il déposa deux tasses chaudes sur la petite table comme pour montrer sa présence auprès de sa frangine. Cette dernière assise en tailleur fronça légèrement les sourcils tout en laissant une expression proche de la réprobation. « Pourtant le lait chaud et la cuillère de miel à toujours suffit pour te délier la langue ? Du moins aussi loin que remonte mes souvenirs … ». Glissa son le jeune homme en rigolant avec une certaine malice. Et bien entendu, Annabelle ne put s’empêcher de mêler son rire au sien. A cette pensée, les vestiges antérieurs remontèrent à la surface d’une manière tout à fait plaisante et donc amusante. Brett s’assit sur l’un des fauteuils qui ornaient le salon et attendit patiemment que son interlocutrice rompt le silence. « Ne me regarde pas comme ça, j’ai pas envie d’en parler de toute manière. ». « Je ne te demande pas de me raconter ça, juste de me dire que tu vas bien ? ». Lui dit il en la considérant d’un clin d’œil protecteur et fraternel. Brett et Annie n’ont jamais été dévoilée une complicité parfaitement visible et évidente à l’œil de la vie de tous les jours. Cependant chacun d’entre eux sont au courant de la manière dont chacun vit son existence. Leur lien est évident à l’œil nul même s’ils ne montrent rien. Ne rien montrer de ses tracas ou de ses problèmes n’était pas et ne serait jamais dans ses gênes comme dans sa nature, alors oui elle mentirait à son frère en se disant que comme Voltaire tout irait bien dans le meilleur des mondes possibles. « Je vais bien. ». Le regard insistant et limpide de son frère n’en croyait pas un mot en apparence donc elle insista à son tour un peu plus en poursuivant. « Je t’assure, alors arrête et dis moi plutôt pourquoi tu es rentré beaucoup plus tôt aujourd’hui ? ». L’interrogea-t-elle en portant sa tasse de lait au miel à ses lèvres. Son frère secoua légèrement la tête, une moue versatile sur son visage puis répliqua d’une voix calme et réaliste. « Tu as oubliée ? On est le vingt-neuf février Annie. ». Derechef, la jeune fille baissa son regard vers le sol en bois. Elle avait encore oublier son propre anniversaire mais cela ne la peinait pas en largeur. Si elle pouvait occulter son existence, elle l’aurait fait mais Brett ne semblait pas de cet avis. Il s’approcha de sa frangine et la prit dans ses bras. Sans le dire, Annie remerciait son frère pour toute l’attention qu’il lui apportait mais aussi pour la remontait à la surface lorsqu’elle glissait dans son tourbillon sibérien.

_________________

on a different day all will be honestly ok.
i just want to feel safe in my own skin, i just want to be happy again. i just want to feel deep in my own world. lyrics: w/ dido.


Dernière édition par Annie Hannigan le Ven 27 Jan - 9:53, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Everdeen
Watch out for this girl, she's got a gun for a tongue.
avatar

Messages : 717
Avatar : candice accola.
Credits : © pseudo (slutty pumpkin) avatar (money honey) gif (via tumblr) lyrics (fun).
Statut : single.
Age : 24

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.: SUM 41 - with me
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Mar 10 Jan - 10:30

T'ES BELLE MON HERCULE.

_________________

i am not afraid to walk this world alone
Give me a second, I need to get my story straight. My friends are in the bathroom getting higher than the empire state. My lover he's waiting for me just across the bar. My seats been taken by some sunglasses asking 'bout a scar. And I know I gave it to you months ago, I know you're trying to forget, but between the drinks and subtle things, the holes in my apologies, you know I'm trying hard to take it back. So if by the time the bar closes and you feel like falling down, I'll carry you home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katniss Blackwood
∫ Heaven is a place on earth with you.
avatar

Messages : 680
Avatar : Nina Dobrev.
Credits : Cosmic Love (pseudo), MARLEY SMITH. (avatar), tumblr (gif), Aaron (lyrics).
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.: Lana Del Rey - Video games.
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Mar 10 Jan - 11:03

I love you

_________________

Un peu de toi est entré en moi pour toujours et m'a contaminé comme un poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistie-Ashleigh Haestings
Everything looks better when the sun goes down.
avatar

Messages : 638
Avatar : Shelley Hennig.
Credits : avatar: psychozee. / pseudo: foolish pleasure.
Statut : Single.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Mer 11 Jan - 8:37


_________________

You're so far but I'm not tired,
I'm coming for you.
If you could feel my fire reach for you flames draw high out to you streetlight shines through my window, it trembles for you take my heart, there you go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Hannigan
LIVE SO WISE BEHIND BLUE EYES.
avatar

Messages : 150
Avatar : saoirse ronan.
Credits : bue bird (pseudo) ▲ matsou (avatar) ▲ tumblr (sign.)
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: nothing.
Jukebox.: honestly ok (dido)
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Jeu 12 Jan - 7:37

oh les joulies et lumineuses loupiotes.

_________________

on a different day all will be honestly ok.
i just want to feel safe in my own skin, i just want to be happy again. i just want to feel deep in my own world. lyrics: w/ dido.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brett Hannigan
On the darker side, young in the light and chances get lost. ~
avatar

Messages : 292
Avatar : Paul wesley
Credits : Avatar thx to : curious / icons : livejournal. Pseudo : Pauwes.
Poste : Dark eyes, delta + F.b.i.
Skill : Manon everdeen
Statut : Single.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: Not yet
Jukebox.: Radioactive - Kings of leon
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Sam 14 Jan - 7:00

w3esh siIst'Ah. Arrow

_________________

LOST AND INSECURE, YOU FOUND ME
Do you feel cold and lost in desperation ?
No one there to catch you in their arms
It doesn't even matter.
linpark/the fray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywords.1fr1.net
Annie Hannigan
LIVE SO WISE BEHIND BLUE EYES.
avatar

Messages : 150
Avatar : saoirse ronan.
Credits : bue bird (pseudo) ▲ matsou (avatar) ▲ tumblr (sign.)
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: nothing.
Jukebox.: honestly ok (dido)
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Jeu 19 Jan - 5:36

Yeah Big Brother

_________________

on a different day all will be honestly ok.
i just want to feel safe in my own skin, i just want to be happy again. i just want to feel deep in my own world. lyrics: w/ dido.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistie-Ashleigh Haestings
Everything looks better when the sun goes down.
avatar

Messages : 638
Avatar : Shelley Hennig.
Credits : avatar: psychozee. / pseudo: foolish pleasure.
Statut : Single.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Dim 22 Jan - 9:21

100 ans plus tard je viens de capter l’allusion Finnick/Annie

_________________

You're so far but I'm not tired,
I'm coming for you.
If you could feel my fire reach for you flames draw high out to you streetlight shines through my window, it trembles for you take my heart, there you go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brett Hannigan
On the darker side, young in the light and chances get lost. ~
avatar

Messages : 292
Avatar : Paul wesley
Credits : Avatar thx to : curious / icons : livejournal. Pseudo : Pauwes.
Poste : Dark eyes, delta + F.b.i.
Skill : Manon everdeen
Statut : Single.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: Not yet
Jukebox.: Radioactive - Kings of leon
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Ven 27 Jan - 10:17

Il a intérêt à bien se comporter ce Finnick Rolling Eyes
ton anecdote (ou même ta fiche entière) est juste super

_________________

LOST AND INSECURE, YOU FOUND ME
Do you feel cold and lost in desperation ?
No one there to catch you in their arms
It doesn't even matter.
linpark/the fray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywords.1fr1.net
Manon Everdeen
Watch out for this girl, she's got a gun for a tongue.
avatar

Messages : 717
Avatar : candice accola.
Credits : © pseudo (slutty pumpkin) avatar (money honey) gif (via tumblr) lyrics (fun).
Statut : single.
Age : 24

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.: SUM 41 - with me
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Ven 27 Jan - 10:52

Audrey elle fait toujours des fiches magnifiques.

_________________

i am not afraid to walk this world alone
Give me a second, I need to get my story straight. My friends are in the bathroom getting higher than the empire state. My lover he's waiting for me just across the bar. My seats been taken by some sunglasses asking 'bout a scar. And I know I gave it to you months ago, I know you're trying to forget, but between the drinks and subtle things, the holes in my apologies, you know I'm trying hard to take it back. So if by the time the bar closes and you feel like falling down, I'll carry you home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Hannigan
LIVE SO WISE BEHIND BLUE EYES.
avatar

Messages : 150
Avatar : saoirse ronan.
Credits : bue bird (pseudo) ▲ matsou (avatar) ▲ tumblr (sign.)
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: nothing.
Jukebox.: honestly ok (dido)
Until now.:

MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   Ven 27 Jan - 11:45

Finnick/Annie c'est la vie de l'eau.
merci vous êtes gentilles, meme si je pense le contraire pour ne pas changer. Laughing I love you
Mais oui il est gentil le finn t'inquiete pas frangin.

_________________

on a different day all will be honestly ok.
i just want to feel safe in my own skin, i just want to be happy again. i just want to feel deep in my own world. lyrics: w/ dido.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.   

Revenir en haut Aller en bas
 
STUCK BETWEEN THE BURNING SHADE ANS THE FADED LIGHT.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le quick shade d'army painter ( for jf)
» Shade
» Burning wish
» Burning Wish et Empreinte du Mox Chrome
» Utilisation de burning bridge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
empty words and blind trust :: What ever who cares :: The bridge deck :: let's go my dear !-
Sauter vers: