AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.

Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Fawkes
NOAH ₰ it is all because of you.

avatar

Messages : 45
Avatar : CHACE CRAWFORD.
Credits : AVA@FRENCH KISS. ; SIGN@TUMBLR.
Poste : DARK EYES DELTA & FBI.
Skill : NEVEN HOPKINS.
Statut : EN COUPLE.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Mer 8 Fév - 16:59

Citation :

/// ©TUMBLR. + CHACE CRAWFORD.
NOAH FAWKES.
❝ Je continuerai de t'aimer même si tu m'oublies un peu plus tous les jours. Je continuerai de t'aimer même si un autre prend ma place. Je continuerai de t'aimer même si j'ai le cœur en miettes. Je continuerai de t'aimer comme si tu ne m'avais jamais repoussé. Je continuerai de t'aimer même si tu fais comme si je n'existais pas. Je continuerai de t'aimer même si tu m'ignores. Je continuerai de t'aimer même quand je n'aurai plus le cœur à ça. Je continuerai à t'aimer même si je n'en aie plus envie et que je suis fatigué de tout ça. ❞

~~
AGE VINGT SEPT ANS.
LIEU + DATE DE NAISSANCE 3 MARS 1984 A CHARLOTTE.
ETUDES ET OU PROFESSION PROFESSEUR DE MATHS.
TRAVAILLE POUR LE FBI EN TANT QUE DELTA.
POUVOIRS AUCUN.

Wished on the eve of forgotten blessings.



Qu'est ce qui vous a poussé à devenir un Dark Eyes/Shadow ? ~ Je crois qu’on peut parler d’un héritage familial. Mon père est lui-même un dark eyes et je crois que depuis gamin, une part de lui m’a conditionné psychologiquement puis physiquement à suivre cette voie. Au début, je faisais mine de l’écouter sans vraiment m’intéresser à ce qu’il pouvait dire. Ce n’est pas que ce n’était pas ma tasse de thé, mais j’avais d’autres priorités, comme faire la fête puis coucher par ci et par là et ensuite il y a eu Neven. Mon père a toujours tenté de me forcer à garder une ligne de conduite pour éviter de me voir faire n’importe quoi. Il m’a souvent dit qu’il était hors de questions, que je ne devienne pas un D.E à cause de mes conneries de l’époque. Longtemps hésitant, j’ai fini par me faire une raison. Le patriarche Fawkes a toujours eu une grande influence sur moi de toute façon. C’est ce dernier d’ailleurs qui m’a forcé à m’exercer avec lui avant de réellement entrer dans le processus de l’apprentissage. Je pense que ça m’a aidé mais je l’ai jamais vraiment remercié pour tout ça, bien trop pudique sur mes sentiments.

Comment l'apprentissage s'est il déroulé pour vous ? ~ Mon apprentissage n’a pas été une chose aisée, bien au contraire. Au début, faut dire que je ne prenais pas réellement cela au sérieux. J’ai été précipité là dedans, sans vraiment pouvoir comprendre quoique ce soit. Pour moi, c’était foutrement étrange et je n’avais pas envie de voir mon quotidien chamboulé à cause de toutes ces histoires de surnaturel qui planaient dans mon esprit. Mon père, durant mon adolescence me forçait à m’exercer, à faire un tas de gestes répétitifs qui selon lui m’amèneraient loin un jour. Je me contentais d’obéir pour ne pas engendrer des tensions. J’étais peu sérieux et appliqué à l’époque. C’est d’ailleurs ce qui m’a coûté quelques blessures sans grandes gravités heureusement. Parfois, j’ai voulu tout arrêter, quitter cette emprise qu’exercer mon père avec sa volonté de me voir réussir plus que les autres. La fatigue prenait le dessus, me rappelant la dureté des entraînements. Puis, une sorte de sensation enfouie en moi me rappelait de continuer, une petite voix qui au fond me ramenait sans cesse à la raison. C’est ainsi que j’ai pris cet apprentissage avec beaucoup plus de sérieux. Je me suis entraîné des heures durant au point de parfois oublier la vie en dehors, les autres, mes amis et elle, mon premier amour. Je me disais que c’était la seule solution. Je me suis plongé à cœur et à corps perdu dans ces exercices, dans cette nouvelle vie qui s’offrait en moi en pensant que cela m’apportait enfin la possibilité de faire le deuil de mon histoire avec Neven. C’était faux, évidemment. A présent, je me sens fort et apte à exercer ma tâche et mon devoir sans encombre. J’ai cette capacité à rester froid et impassible dans pas mal de situation pour surtout éviter de montrer mes faiblesses.

Les skills, pour vous, des dons du ciel ou des êtres à exterminer? ~ Je crois que c’est une question assez complexe pour moi. J’ai mis longtemps à accepter et surtout comprendre, qu’ici dans cette ville, certains êtres avaient des pouvoirs surnaturels. Au début, ça me semblait étrange, effrayant même. Je me demandais d’où ça venait, si tout cela finirait par dégénérer au point de briser nos existences. Protégeant moi-même, une demoiselle aux pouvoirs – brûlants – je ne suis pas réellement en droit de critiquer ces mécanismes. Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose, tant que les pouvoirs sont utilisés à des fins utiles et justes. Pour l’instant, je n’ai assisté à aucun dérapage et dieu merci. Ce sont des dons à mes yeux et ce n’est sûrement pas facile à gérer tous les jours. Incriminer les personnes en possédant, n’est pas une chose à faire à mon sens. Je crois qu’il faut se contenter de les aider et de les accompagner dans leurs apprentissages. Evidemment, si les choses venaient à déraper et à devenir dangereuses pour les personnes qui nous entourent, ma réaction quant à ce sujet deviendrait plus violente et intransigeante. Pour l’instant, je me contente d’être neutre, afin d’éviter tout conflits.

You'll detonate your long lost kisses.

PSEUDO / Lipstick jungle.
PRENOM / Jenny.
COMMENTAIRES / Possible de me réserver Chace ?
OU AVEZ VOUS CONNU LE FORUM / bazzart & Neven.


Dernière édition par Noah Fawkes le Mer 8 Fév - 20:32, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Fawkes
NOAH ₰ it is all because of you.

avatar

Messages : 45
Avatar : CHACE CRAWFORD.
Credits : AVA@FRENCH KISS. ; SIGN@TUMBLR.
Poste : DARK EYES DELTA & FBI.
Skill : NEVEN HOPKINS.
Statut : EN COUPLE.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Mer 8 Fév - 16:59

Citation :

when you see my face hope it gives you hell, hope it gives you hell.
Je suis là adossé à ce mur à regarder les gens qui entrent et sortent de la maison de Liam. Encore une soirée, comme souvent durant l’été. Les cours sont finis et je vais enfin pouvoir profiter de mon temps libre. J’espère que mon père ne viendra pas me faire chier avec ses exercices et son besoin constant de régir ma vie. Je porte un gobelet rouge rempli de vodka à mes lèvres. Le liquide brûle ma gorge et mon regard bleuté se porte sur une brunette qui danse au milieu du salon. Elle est dans ma classe en sciences, il me semble même qu’on a baisé un soir alors que j’étais ivre – au point de ne même pas en être sûr. C’est pour dire. Je me suis calmé de ce côté-là depuis que je suis avec Neven. Elle me suffit sur pas mal de plans de toute façon. Casey s’approche en me souriant. Je la fixe de haut en bas en buvant une autre gorgée du liquide alcoolisé. « Cette robe te va super bien Casey. » Que je dis affichant mon traditionnel sourire de connard. Elle rougit légèrement et ça me fait doucement rire. Je passe une main dans mes cheveux, les ébouriffant ainsi alors qu’elle s’approche un peu plus de moi. Elle se permet de boire directement dans mon verre. J’arque un sourcil en souriant. « Merci Noah. » Qu’elle vient me souffler près de mon oreille. Je me recule instinctivement. Ma petite-amie est du genre très jalouse tout comme moi quand un mec s’approche trop près d’elle. Et en parlant du loup, sa voix vient nous couper. Elle lance un regard noir à Casey et semble foutrement en colère. « Je dérange peut-être ? » Qu’elle demande d’une voix plutôt agressive. Je souris parce que c’est devenue une habitude de toute façon avec elle. Elle a un caractère à la con, comme moi. Ce n’est plus un secret pour personne. Parfois, mes amis me demandent comment on fait pour se supporter. Je ne connais pas la réponse, on s’aime c’est le plus important. « Oops, je me sauve, bye Fawkes. » Que me dis la brunette avant de filer rejoindre ses amies. Je la regarde s’éloigner avec de reporter toute mon attention sur l’autre brune – bien plus important qui se place devant moi. « C’est qui cette salope ? » Qu’elle demande en m’agressant. Je lève un sourcil avant de prendre son bras pour l’attirer dans un couloir au calme. Je la fais lentement reculer contre la porte d’une des pièces en souriant. « Une amie, tu te calmes ouais ? » Que je dis en posant mes mains contre le mur de part et d’autres d’elle. Neven ne semble pas se calmer, au contraire. Elle tente de se dérober à mon étreinte mais je prends le dessus, plaquant mon corps contre le sien. Je jubile – souriant de plus belle ce qui a tendance à l’agacer encore plus. Elle tire sur mon t-shirt blanc. Je penche ma tête sur le côté. « T’es mon mec, pas celui de quinze autres filles. » Qu’elle dit sur le même ton qu’auparavant. Je passe une main dans sa nuque avant de remonter celle-ci dans sa chevelure auburn. Je baisse légèrement mon visage avant de lever son menton vers moi pour qu’elle me regarde. Je viens frôler ses lèvres en riant quelque peu. « Continues de t’énerver, t’es encore plus sexy. » Que je dis alors qu’elle frappe mon torse espérant sûrement me faire mal mais c’est peine perdu. Je prends ses deux poignets en la fixant. « Connard. » Qu’elle me crache au visage alors que je pose mes deux mains contre ses joues. Mes deux pouces caressent sa peau alors qu’elle semble se calmer. Je l’énerve souvent mais au fond, mes sentiments sont forts et sincères. J’ai juste un peu de mal à les accepter. « Je sais. » Que je dis avant de venir l’embrasser tendrement, mes mains glissant contre son dos. Elle se laisse faire et je la rapproche un peu plus de mon corps, pour sentir sa peau contre la mienne. Neven se calme et je prolonge le baiser avant de me reculer lui souriant sincèrement. Je finis par prendre sa main pour regagner la fête et éviter cette fois-ci de loucher sur une autre fille.
Citation :

you know how to fix me you are my therapy.

« C'est quoi encore le problème ? » Que je demande à ma petite-amie qui fait les cents pas dans sa chambre. Je reste assis sur le lit. Je l’observe et même agacée, elle reste foutrement sexy. Elle se stoppe à quelques centimètres de moi, une de ses mains se retenant au creux de sa taille. Neven me regarde, soupirant. Les tensions sont bien nombreuses entre nous en ce moment et ça m’emmerde. Je suis sans doute responsable mais elle est pas innocente non plus. Je l’aime mais disons que j’ai du mal à le démontrer. J’ai toujours été pudique quant à mes sentiments. Que ce soit avec ma famille, mes amis ou la brunette, ma maladresse et mes mots de travers ont souvent pris le dessus. Mais parfois, elle aussi, sans s’en rendre compte, elle me pousse à bout. Aux soirées par exemple quand elle n’hésite pas à danser avec le premier connard venu pour me rendre fou. Ça marche foutrement bien et elle le sait en plus. « Toi, c'est toi le putain de problème. J'en ai marre de te voir entouré de toutes ces filles, ça ne peut plus continuer. » Qu’elle me dit toujours aussi énervée et nerveuse. Je soupire en passant une main sur mon visage et ma barbe de trois jours. Je me laisse retomber sur son lit, me redressant quelque peu pour la fixer quand même. Je croise et décroise mes jambes. J’ai le droit d’avoir des amies quand même. Je n’ai jamais trompé Neven et je ne compte pas le faire alors je ne vois pas pourquoi elle s’inquiète autant. « C'est des amies Neven. Des amies. T'es ma petite amie, y a une différence crois-moi. » Une grosse différence oui, elle je l’aime, les autres, elles n’ont pas vraiment d’importance. « Pourtant tu me la fais pas sentir cette différence. Je vais me casser Noah. » Qu’elle ajoute le plus sérieusement du monde et là étrangement mon cœur se serre, comme ressentant la crainte de ce qu’elle est en train d’avancer. Je me redresse aussitôt marchant en sa direction. Elle recule d’un pas. Je me stoppe en l’observant. Elle semble déterminée et pour la première fois e lis de la tristesse dans ses yeux. « Quoi ? » Que j’arrive seulement à articuler ne quitte pas ma petite-amie des yeux. Elle passe une main dans sa nuque – signe de nervosité chez elle avant de ramener sa chevelure en arrière. « Si tu te décides pas à changer pour moi, c'est fini. » Qu’elle me dit de bute en blanc comme si cela résonnait tel un ultimatum. Je me mets à rire nerveusement, prenant conscience que là maintenant, je pourrais réellement la perdre. Ça me fait peur ouais, même si je tente de le masquer. « Dis pas n'importe quoi. » Que je dis en m’approchant d’elle. Je saisis sa nuque d’une main pour la rapprocher de moi. Mon autre main, elle se pose contre sa joue pour la caresser et sécher un semblant de larme qui coulait – presque. « Je t'aime okay ? Je vais faire des efforts, promis. » Je la regarde et exprime à présent à cœur ouvert mon amour pour la brunette. Ses prunelles se perdent dans les miennes et elle semble toujours aussi inquiète/énervée. Je finis par rapprocher mon visage du sien – collant mon front à celui de Neven. Je laisse mon index contourner la courbure parfaite de sa bouche. « Tu me le jure ? » Qu’elle me demande en reprenant la parole. Je souris en coin avant de passer mes mains dans son dos, les descendants contre ses fesses. Je la fais quitter le sol alors qu’elle enroule ses jambes autour de mon bassin, en s’agrippant à ma nuque. Je la fais retomber sur le lit, en passant ma main du sommet de sa hanche jusqu’à sa cheville en venant embrasser son cou, sa mâchoire et le haut de sa poitrine. « Oui. » Que je me contente de répondre sincèrement. Je la débarrasse rapidement des morceaux de tissus qui recouvrent son corps parfait avant de laisser traîner mes lèvres contre sa peau, me déshabillant à mon tour. Mes gestes se font fougueux par instants, tendres par d’autres. Je veux qu’elle comprenne là, tout de suite que c’est la seule.
Citation :

I just keep on laughing, hiding the tears in my eyes.

Foutue journée, foutu lycée où j’exerce ce métier pour un simple soucis de discrétion quant à ma seconde activité, celle qui consiste à protéger les skills. Je gare ma voiture devant mon immeuble restant assis au volant quelques secondes en poussant un grand soupire. Je dois rejoindre ma petite-amie Juliet, qui doit m’attendre depuis plus d’une heure maintenant. Je ne sais guère que penser de notre couple. Nos parents nous ont en quelques sortes poussés l’un vers l’autre, estimant qu’on aurait beaucoup à s’offrir. Au début, je ne voulais rien savoir, mon cœur encore trop épris de celui de Hopkins malgré son incapacité totale à décider de changer par amour pour moi. Elle est partie en laissant un putain de goût amer en moi parce que quand il a fallu changer pour elle, je l’ai fais. Juliet sait qu’une part de moi appartient malgré moi encore au cœur de Neven. Elle ne semble pas mal le vivre. On vit plus une sorte d’amitié améliorée tous les deux qu’autre chose mais ça m’empêche pas d’être réellement attaché à elle. C’est la blondinette qui m’a soutenu ces derniers mois, qui me sert de couverture devant mon père et qui est la première à accepter de rendre jalouse mon ex petite-amie. Je fais quand même attention à elle parce qu’elle est importante et que je n’ai pas envie qu’il lui arrive quoique ce soit. D’un pas décidé, je monte à l’étage de mon appartement, remarquant de la lumière. J’ouvre la porte en déposant ma pochette sur la commode présente dans le couloir. « Juliet ? » Que je demande, ne la voyant pas arriver. Je m’avance vers la cuisine, la voyant devant les fourneaux. Je me stoppe dans l’embrasure dans la porte en esquissant un léger sourire. Elle se retourne me voyant avant de déposer deux assiettes sur la table. Je m’approche d’elle passant une main dans son dos en l’observant. « J'ai préparé le dîner, je me suis dis que tu aurais faim. » Qu’elle me dit en me souriant. Je dépose un baiser contre son front en m’enivrant quelques secondes de son odeur. C’est une fille bien. Je ne veux pas qu’elle souffre et si un jour cet arrangement entre elle et moi venait à lui faire plus de mal que de bien, j’arrêterais tout pour la ménager. « C'est gentil. » Que je dis en passant mon index dans la casserole pour goûter la sauce qui est en train de mijoter. Elle rit un peu en me voyant comme un gosse incapable d’attendre pour goûter. Elle finit par s’adosser au plan de travail en buvant une gorgée de vin blanc. Juliet est magnifique et au fond, j’ai de la chance d’avoir une présence comme elle. « J'ai croisé ton ex-petite amie en ville. Elle doit vraiment me détester. » Qu’elle me dit. Je crois que parfois, elle aimerait qu’on en parle, elle aimerait en apprendre davantage sur Neven. Je ne le souhaite pas parce que c’est une partie de mon passé que je tente de masquer pour ne pas montrer à quel point cette histoire a pu me briser. « Ne fait pas attention à ça...c'est compliqué. » Que je me contente de dire alors qu’elle s’approche de moi passant une main contre mon torse. Son regard se lève vers le mien et je me contente de sourire. Elle arque un sourcil, laissant planer un silence de quelques secondes. « T'as pas besoin de faire semblant avec moi. Je me doute bien que notre couple ne repose que sur ce qu'on fait au lit et notre amitié. » La lucidité et la franchise dont elle fait preuve souvent, me laisse penser qu’une part d’elle souffre sans doute de toute cette mascarade même si dès le début, elle semblait consentante et au courant qu’elle ne pourrait jamais remplacer Neven. « Neven est mon passé, elle a choisi de partir. J'aime nos moments ensemble tu sais. » Que je dis en laissant ma main parcourir sa chevelure blonde. Elle ferme les yeux en souriant passant sa main contre la mienne. Elle finit par me fixer à nouveau et je me sens plutôt mal à l’aise avec cette conversation. Je n’aime pas parler de moi, du passé et encore moins de mes sentiments. « Mais ce sera jamais assez comparé à ce que tu vivais avec elle. » Qu’elle dit d’une voix étonnement calme. Je ferme les yeux avant de la fixer. Je saisis son visage entre mes mains avant de déposer un baiser tendre contre ses lèvres sucrées. « On dîne ? » Que je dis avant de me mettre à table espérant passer une soirée au calme sans avoir à parler d’Hopkins et de mes sentiments encore enfouis pour elle.
Citation :

i only miss you when i'm breathing.
« HOPKINS TU VAS CONTINUER LONGTEMPS CE NUMERO ? » Que je crie au milieu de cette rue déserte. Maudite obligation, maudits pouvoirs, amour à la con. Connerie c’est le putain de mot. J’aurais pu tomber sur n’importe quelle protégée mais il a fallu que ce soit mon premier amour, Neven. Evidemment. Je ne voulais plus rien avoir à faire avec elle, depuis notre rupture, depuis sa décision de ne pas vouloir changer par amour pour moi. Je me demande au passage si elle m’a réellement aimé. Ça me met foutrement en colère de me dire que j’ai laissé mes démons de dragueur et de baiseur compulsif de côté pour elle, par amour. Je suis devenu le mec qu’elle a voulu que je sois, pour finalement la perdre quelques mois plus tard. L’amour, le goût du bonheur, tu parles. « Casses-toi. On n’a rien à se dire. » Qu’elle me dit en levant son doigt d’honneur dans les airs en ma direction. Evidemment, ce n’est pas comme si son comportement me choquait. Elle n’a pas changé et ce n’est plus réellement mon problème. Ça me fait clairement chier de devoir la protéger mais je n’ai pas le choix, je dois le faire parce que c’est mon boulot. Je lui ai clairement dis pourquoi j’étais de retour dans sa vie, parce que soyons honnête, ce n’est pas comme si j’en avais envie hors mon boulot. Je me suis souvent demandé ce que ça me ferait de la revoir, de la côtoyer à nouveau. J’ai tenté de me persuader que je ne ressentirais rien, que ce serait simple mais ce n’est pas le cas. Je ne laisse rien paraître parce que je ne vois pas en quoi elle mériterait de voir que oui, elle me manque et que oui, je l’aime encore. De toute manière au vu de mon statut et du sien, les sentiments et ce genre de trucs c’est clairement interdit, tant mieux. « Parce que tu crois que j'ai envie qu'on se remémore le temps passé peut-être ? » Que je dis d’une voix agressive pressant le pas pour revenir aisément à sa hauteur. Elle se retourne vers moi en posant ses mains contre mon torse pour me repousser. Je la laisse faire en ricanant essayant de ne pas non plus l’énerver trop, surtout que son pouvoir, c’est de maîtriser le feu et pour l’instant elle le maitrise pas du tout. Je n’ai pas envie de finir brûlé vif parce que mon ex petite-amie est un peu trop en colère. « J'ai pas besoin que tu me protèges. » Qu’elle m dit voulant encore jouer les grandes filles alors qu’au fond c’est qu’une putain de gamine incapable de parler réellement de ce qu’elle peut ressentir. Je soupire tentant de rester calme en passant mes deux mains contre mon visage. « Je m'en tape de ce que t'as besoin ou non. Je suis là et je ne compte pas me casser MOI. » Que je crie, prononçant avec un peu de colère évidemment le dernier mot pour lui signifier à quel point ma rancœur est encore présente. Je ne vois pas pourquoi je devrais lui faire de cadeaux malgré mes sentiments encore forts. « T'insinue quoi là ? » Qu’elle me demande en se stoppant. J’en reviens pas qu’elle puisse faire aussi facilement mine de ne pas comprendre où est ce que je veux en venir. Je ricane parce que rendu à ce stade c’est vraiment du foutage de gueule. « Fait comme si tu comprenais pas. » Que je dis avant d’allumer une clope pour commencer à tirer lentement dessus histoire de me détendre. Je la regarde, la fumée ressortant lentement par mes narines. « T'es plus seul de toute façon, t'es avec l'autre connasse. » Le mot de trop. Elle a pas à parler de Juliet comme ça, elle a pas à la détruire de la sorte que ce soit verbalement ou pas. Je comprends même pas pourquoi, elle réagit ainsi vis-à-vis de ma relation avec la blondinette parce que si elle avait agit différemment on serait encore ensemble. Je ne suis pas un saint, j’ai souvent été un sacré connard avec elle mais je l’aimais plus que tout, au point de revoir littéralement ma façon de me comporter. Pourquoi ? Pour rien. Je saisis la brune par le bras avant de la plaquer contre le mur de cette ruelle sombre à peine éclairée par le lampadaire présent non loin d’ici. Elle tente de se débattre mais je maîtrise rapidement. Je me colle contre elle en levant ses bras en l’air les appuyant contre le béton rougi du bâtiment. Elle me lance un regard noir. « Juliet, elle s'appelle Juliet. Jalouse Neven ? » Que je viens souffler près de ses lèvres sans pour autant les frôler. Mon souffle croise le sien et je me sens clairement en proie à une montée de désir pour elle. La chaleur anime mon bas ventre et je tente de faire taire tout ça. Elle ne me quitte pas du regard et ma remarque quant à sa jalousie semble la rendre folle. Je me contente de rire avant de frôler la peau de sa nuque avec ma langue, la faisant descendre sur le haut de sa poitrine, totalement apparent à cause du décolleté qu’elle porte. Je la sens frémir et ça me conforte qu’un peu plus dans l’idée qu’elle n’est pas insensible à moi, à tout ça. C’est interdit. Je risque gros si je viens à dépasser les limites qui me sont autorisées mais là tout de suite je pense qu’à elle et aux putains de réactions qu’elle suscite dans mon esprit et dans mon boxer actuellement. « Lâches-moi. » Qu’elle dit alors que sa poitrine se soulève de plus en plus rapidement. Je la fixe continuant de retenir ses poignets. « Tu m’as pas oublié Neven. Je le vois et surtout je le sens. » que je dis en glissant ma main d’un coup sous sa jupe, frôlant le tissus de sa petite culotte qui devient étrangement plus humide. Je fais quelques mouvements circulaires contre son intimité. Je me recule finalement en lui lançant un dernier regard avant de me casser la laissant ainsi. Je marche rapidement parce que si je m’écoutais là, je ferais demi-tour et je la prendrais à même mur le mur sans aucun ménagements, parce qu’elle en partant, elle a brisé mon cœur. Je devrais la détester et pourtant je n’y arrive pas. Je me pose sur un banc quelques mètres plus loin, allumant une autre cigarette alors que je la vois marcher en ma direction. Je dois me contenir, c’est ma seule certitude du moment.


Dernière édition par Noah Fawkes le Jeu 9 Fév - 10:08, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neven Hopkins

avatar

Messages : 18
Avatar : PHOEBE TONKIN.
Credits : MARLEY SMITH/TUMBLR.
Statut : CÉLIBATAIRE.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Mer 8 Fév - 17:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katniss Blackwood
∫ Heaven is a place on earth with you.
avatar

Messages : 680
Avatar : Nina Dobrev.
Credits : Cosmic Love (pseudo), MARLEY SMITH. (avatar), tumblr (gif), Aaron (lyrics).
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.: Lana Del Rey - Video games.
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Mer 8 Fév - 23:55

Bienvenue parmi nous. Je te réserve Chace, et bonne continuation pour ta fiche déjà bien entamée. I love you

_________________

Un peu de toi est entré en moi pour toujours et m'a contaminé comme un poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Everdeen
Watch out for this girl, she's got a gun for a tongue.
avatar

Messages : 717
Avatar : candice accola.
Credits : © pseudo (slutty pumpkin) avatar (money honey) gif (via tumblr) lyrics (fun).
Statut : single.
Age : 24

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.: SUM 41 - with me
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 4:34

CHACE. I love you
Bienvenue parmi nous. (:

_________________

i am not afraid to walk this world alone
Give me a second, I need to get my story straight. My friends are in the bathroom getting higher than the empire state. My lover he's waiting for me just across the bar. My seats been taken by some sunglasses asking 'bout a scar. And I know I gave it to you months ago, I know you're trying to forget, but between the drinks and subtle things, the holes in my apologies, you know I'm trying hard to take it back. So if by the time the bar closes and you feel like falling down, I'll carry you home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy McKinney
My shadow is the only friend that I have.
avatar

Messages : 38
Avatar : Katie McGrath.
Credits : cherryblossom - primple (avatar) - tumblr (sign).
Poste : DARK EYE, GAMMA + FBI.
Skill : Sally Pelham.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 5:02

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Fawkes
NOAH ₰ it is all because of you.

avatar

Messages : 45
Avatar : CHACE CRAWFORD.
Credits : AVA@FRENCH KISS. ; SIGN@TUMBLR.
Poste : DARK EYES DELTA & FBI.
Skill : NEVEN HOPKINS.
Statut : EN COUPLE.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 5:39

NEVEN -

KATNISS - DOBREV. J'adore le pseudo et merci.

MANON - Candice est tellement magnifique. En plus Jason Walker dans ta signature miam ! merci à toi aussi !

IVY - Merci aussi ! J'aime ton avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katniss Blackwood
∫ Heaven is a place on earth with you.
avatar

Messages : 680
Avatar : Nina Dobrev.
Credits : Cosmic Love (pseudo), MARLEY SMITH. (avatar), tumblr (gif), Aaron (lyrics).
Statut : Célibataire.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.: Lana Del Rey - Video games.
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 5:52

Je te valide avec plaisir.

_________________

Un peu de toi est entré en moi pour toujours et m'a contaminé comme un poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistie-Ashleigh Haestings
Everything looks better when the sun goes down.
avatar

Messages : 638
Avatar : Shelley Hennig.
Credits : avatar: psychozee. / pseudo: foolish pleasure.
Statut : Single.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 6:44

Non mais je vais sortir le fouet moi si il est vilain avec neven tongue

_________________

You're so far but I'm not tired,
I'm coming for you.
If you could feel my fire reach for you flames draw high out to you streetlight shines through my window, it trembles for you take my heart, there you go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Fawkes
NOAH ₰ it is all because of you.

avatar

Messages : 45
Avatar : CHACE CRAWFORD.
Credits : AVA@FRENCH KISS. ; SIGN@TUMBLR.
Poste : DARK EYES DELTA & FBI.
Skill : NEVEN HOPKINS.
Statut : EN COUPLE.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 6:51

C'est elle qui a été vilaine avec moi pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistie-Ashleigh Haestings
Everything looks better when the sun goes down.
avatar

Messages : 638
Avatar : Shelley Hennig.
Credits : avatar: psychozee. / pseudo: foolish pleasure.
Statut : Single.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.:
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 7:34

Je veux pas savoir

_________________

You're so far but I'm not tired,
I'm coming for you.
If you could feel my fire reach for you flames draw high out to you streetlight shines through my window, it trembles for you take my heart, there you go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Fawkes
NOAH ₰ it is all because of you.

avatar

Messages : 45
Avatar : CHACE CRAWFORD.
Credits : AVA@FRENCH KISS. ; SIGN@TUMBLR.
Poste : DARK EYES DELTA & FBI.
Skill : NEVEN HOPKINS.
Statut : EN COUPLE.

❝ I feel homeless ❞
Multinicks.: aucun.
Jukebox.:
Until now.:

MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   Jeu 9 Fév - 7:35

bah tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.   

Revenir en haut Aller en bas
 
⊱ SHE TOOK MY HEART, I THINK SHE TOOK MY SOUL.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
empty words and blind trust :: What ever who cares :: The bridge deck :: let's go my dear !-
Sauter vers: